Dermite estivale du cheval : symptômes, causes et traitement

Ça y est, l’été est de retour. On se réjouit des beaux jours à s’ébrouer dans le pré et à faire de longues promenades ! Mais avec la période estivale, viennent aussi les problèmes de peau pour votre cheval. 

La dermite estivale, ou eczéma d’été, est une affection cutanée qui touche fréquemment nos équidés préférés durant ces mois chauds. Elle est déclenchée par une réaction allergique à l’attaque saisonnière d’insectes piqueurs (notamment du genre Culicoïdes) et se manifeste par des éruptions cutanées et des démangeaisons

Dans cet article, on vous explique comment identifier la dermite estivale du cheval, ses causes, ainsi que le meilleur traitement pour soulager cette maladie de peau. Suivez le guide ! 

 

Symptômes de la dermite estivale

Les symptômes les plus fréquents :

Les principaux symptômes de la dermite estivale ou eczéma d’été sont : 

  • De fortes démangeaisons

  • Des éruptions cutanées ;

  • La perte de poils ou de crins ; 

  • Des plaies ouvertes ;

  • Une peau plus épaisse ; 

  • Des pellicules ;

  • Une certaine agitation et une tendance au frottement chez le cheval. 

La maladie se déclare généralement sur la tête, la zone de la crinière, la croupe, la base de la queue, le ventre et les organes génitaux. Le plus souvent, elle débute par des démangeaisons causées par des piqûres d’insectes, en général de moustiques, ainsi que des éruptions cutanées. Ces premières réactions sont déclenchées par les piqûres et les réactions immunitaires associées. 

Des symptômes secondaires peuvent ensuite apparaître, comme la perte de crins, des pellicules et des plaies ouvertes.

 

Le diagnostic de la maladie :

L’eczéma d’été n’est pas évident à identifier, car il peut être confondu avec d’autres affections cutanées. De façon générale, si les symptômes de votre cheval se manifestent durant l’été, il est fort probable qu’il s’agisse d’une dermite estivale. Mais pour établir un diagnostic vraiment fiable, le mieux est de faire appel à un vétérinaire. 

Ce dernier effectuera un test cutané et/ou sanguin, en prenant en compte les antécédents médicaux de votre compagnon. Le test cutané consistera en une exposition à différents allergènes, suite à laquelle on observa la réaction de la peau. Le test sanguin achèvera d’établir le diagnostic en mettant en évidence les sensibilités allergiques de votre cheval.

Dermite estivale : causes et facteurs aggravants

Une réaction immunitaire vive aux piqûres d’insectes 

La difficulté avec la dermite estivale, c’est qu’elle repose sur un cercle vicieux. Immédiatement après les premières piqûres, le système immunitaire se met à réagir, enclenchant les réactions cutanées et les démangeaisons, premiers symptômes de la maladie.  

Le cheval se gratte abondamment, ce qui entraîne les symptômes secondaires : la perte de crins, les pellicules et les plaies ouvertes. Ces dernières attirent encore plus d’insectes piqueurs, qui multiplient les assauts sur la barrière cutanée. Le système immunitaire continue de réagir, ce qui crée de nouvelles démangeaisons, et ainsi de suite. 

 

Les autres facteurs de la maladie  

Mis à part le cycle piqûre/réaction immunitaire/démangeaisons/plaies, il existe des facteurs aggravants qui favorisent l’apparition de la dermite estivale. 

 

Ces facteurs peuvent être environnementaux, comme la pollution de l’air ou les conditions climatiques. Ils peuvent également consister en des pathologies déjà présentes chez le cheval, comme des troubles du système digestif, ou un système immunitaire faible. Des éléments comme le stress, l’isolement ou le manque d’activité peuvent aussi empirer la maladie. 


L’un des facteurs les plus influents sur le développement de la dermite estivale est l’alimentation. Une nourriture de mauvaise qualité ou trop pauvre en nutriments, par exemple, peut affaiblir le système immunitaire et donc favoriser ou compliquer la dermite estivale. Il en va de même pour une alimentation mal dosée, ou trop riche en sucre, en protéines ou en céréales, qui pourrait surcharger le foie.

Traitement contre la dermite estivale du cheval 

La dermite estivale ne se guérit malheureusement pas. Mais des mesures de prévention d’une part, et des traitements pour soulager les symptômes d’autre part, permettent au moins de limiter les dégâts et de soulager votre compagnon.

La prévention, le meilleur traitement !

Pour éviter à un cheval sain de développer une dermite estivale, le mieux est de prendre des mesures préventives en le protégeant contre les insectes

Pour ce faire, on pourra commencer par appliquer un répulsif anti-insectes ou baume anti-insectes à base d’huiles essentielles sur les zones à risque. Le répulsif Karitale se compose de vinaigre et d’huiles essentielles de basilic, d’eucalyptus citronné et de géranium rosat. Le vinaigre éradique les larves, tandis que les huiles essentielles tiennent les parasites volants à distance. 

Pensez également à réduire l’exposition de votre cheval aux insectes, en installant par exemple des rideaux à bandes à l’entrée de l’écurie. Il est possible de couvrir votre cheval avec des couvertures prévues à cet effet. 

Assurez-vous aussi de vérifier que son alimentation se compose d’aliments de bonne qualité et adaptés à ses besoins. De façon générale, limitez le sucre, les protéines et les céréales, qui auront tendance à surcharger le foie et donc à affaiblir le système immunitaire. 

Protocole pour soulager la dermite estivale  

Votre cheval est déjà atteint de dermite estivale ? Il existe un protocole pour le soulager. 

Commencez par nettoyer, avec le shampoing antibactérien, et rincer les zones à traiter, en vous assurant de bien sécher. 

Appliquez ensuite une vaseline végétale à la fleur de soufre pour atténuer les démangeaisons sur les zones touchées. En plus de cet effet anti-prurigineux, elle formera une barrière contre les piqûres d’insectes. Cette application est à renouveler tous les 1 à 2 jours.

 

Le nettoyage avec le shampoing est à faire 1 à 2 fois par semaine de façon à assainir les pores bouchés par l’accumulation de produit. Terminez en donnant des caresses affectueuses sur l’encolure de votre ami à sabot : il a bien mérité un peu d’encouragement et d’amour !

Laisser un commentaire

Une marque, une histoire,
des valeurs

Karitale est né de la passion d’une maréchale-ferrant en activité, soucieuse de répondre à la demande croissante de ses clients, à la recherche de produits naturels.

4 gammes

4 gammes


Pour couvrir tous les besoins des cavalier(e)s et de leurs montures

Fabrication Française

Fabrication Française


Tous nos produits sont fabriqués dans notre atelier de Bouillargues (30230)

100% naturel

100% naturel


Parce-que la peau de nos chevaux mérite autant l'attention que la nôtre

Livraison offerte

Livraison offerte


En relais colis dès 80€ et à domicile dès 120€ de commande (France métropolitaine)

Histoire

Luce DEJOIE

Maréchale-ferrant et créatrice de Karitale